MB Energies

Calorifugeage

Des économies : nous disons « Oui »

Grâce à ces astuces, vous réduirez considérablement vos factures

Opter pour le calorifugeage, miser sur la domotique et remplacer les appareils par des appareils plus efficaces ne sont que quelques astuces pour réduire considérablement les dépenses énergétiques.

L’économie d’énergie d’est plus un luxe mais une nécessité !

La conscience écologique et la prédisposition à l’épargne ont transformé la dynamique des réformes. Aujourd’hui, nous ne pensons pas seulement au choix de la couleur des murs ou de la distribution des meubles lorsque nous sommes confrontés à une rénovation de notre maison, nous cherchons également à réduire le coût de la lumière et du gaz, même de l’eau, par des modifications des murs, des sols, systèmes et appareils de climatisation. Bien que ces consommations impliquent des dépenses fixes, il est possible de réduire les factures.

Des actions simples mais efficaces au cours du temps

Il s’est avéré que l’efficacité énergétique n’est pas seulement une économie, mais aussi un confort, une santé et un respect de l’environnement. N’oubliez pas que les maisons sont responsables d’un très fort pourcentage d’émissions de CO2 des villes.

Pour savoir quelles actions nous pouvons mener, il est nécessaire de faire un diagnostic qui nous informe de la situation de notre maison. À partir de là, nous pouvons décider des améliorations à apporter : s’il faut agir sur l’isolation thermique de la tuyauterie ou le calorifugeage, changer les fenêtres, opter pour les pompes à chaleur au lieu des chaudières classiques, etc. S’il est intéressant de modifier l’éclairage ou, ce qui est très important, si la réforme implique l’achat de nouveaux appareils.

Choisissez le plan de réforme qui vous convient

En général, le diagnostic d’un technicien peut coûter entre 200 et 400 € pour une maison de 100 m². Il doit inclure un certificat d’économie d’énergie CEE, au cas où la maison ne le possède pas déjà.

N’oubliez pas de faire figurer dans le rapport des recommandations sur les actions à mener en délivrant le certificat.

Selon l’objectif que vous avez, le budget et le temps dont vous disposez, vous devez décider de procéder à une réforme complète ou progressive.

72bc4d74955e

Priorité : le calorifugeage !

Le premier élément à prendre en compte est la déperdition de la chaleur, surtout en hiver, au niveau des canalisations si on n’y installe pas un isolant thermique performant et pérenne ou un calorifuge. Vous allez ainsi augmentez la performance de votre système de génération de chaleur ou de climatisation, minimiser les pertes thermiques et économiser l’énergie.